Bric à broc

La précédente sortie en bateau a été plus que prolifique et notre trio a décidé de remettre ça (Mika, Pierre et moi).

Pour ce nouveau coup du soir (17h00-22h30), on espère faire du sandre et pourquoi pas du brochet.

Pas trop de changement concernant les secteurs que nous allons aborder, on refait à peu prêt les mêmes que l’autre fois. On cible les postes ombragés et/ou très oxygénés car ils abritent probablement les poissons du soleil.

Au niveau technique, on alternera respectivement entre verticale et lancé ramener avec des tailles de leurres entre 8 et 11cm montés sur des tête inférieur à 10g.
Le tronçon d’Oise que nous pêchons n’est pas très profond (4-5 mètres en moyenne), lorsque le débit est faible des têtes de 5-7g suffisent largement.

On constate rapidement que les poissons sont très actifs. On aperçoit énormément de bancs de blanc au sondeur et la présence de poissons qui gobent et chassent en surface durant toute notre session.


Malgré ça, le bilan n’est pas la hauteur du précédent. On remontera tout de même un total de 4 poissons : 3 sandres pour Mika, un broc pour ma part et quelques petites perches pour Pierre. On loupera également quelques poissons.

D’ailleurs, je ne peux pas terminer cette article sans parler de ma grosse déception de la journée : Alors que je prospectait un nouveau spot au crankbait (river2sea vc3.2), je me prends une cartouche de folie. La canne se plie, j’ai piqué un gros poisson, malheureusement la canne reprends sa canne initiale au bout de quelques secondes de combats. Le poisson s’est décroché ! Pire même, mon agrafe c’est ouverte et le poisson s’en est allé avec mon leurre !

Je termine cette session avec un goût amère et un sentiment de frustration énorme : J’ai  probablement loupé un brochet (ou un silure) de taille conséquente. C’est affreux.

Résultat

Bruno 1 brochet (60)
Mika 3 Sandres
Pierre 0 poisson

À++ pour de nouvelles aventures au bord de l’eau.

çà mord du bord

Une sortie du bord à l’improviste comme on les aime. Il est 17h00 environ lorsque l’on commence à pêcher avec Mika et malheureusement, je n’ai pas beaucoup de temps car je dois allé chercher mon fils chez la mamie à 19h00.

De mon côté, j’étais surtout orienté sur la perche tandis que Mika était plus dans la pêche à gratter à la recherche du sandre.

On ne fera pas beaucoup de poisson mais l’objectif est plus qu’atteint :

J’ai eu la très bonne surprise de tomber sur un broc en peignant les bordures au crankbait (Naskan VC2.3 de couleur baby bass). Une bonne frayeur car j’étais sur ma canne light 2-7 avec on montage assez fin (15 centièmes). Le combat fut rapide, fil tendu pour le brider au maximum et éviter qu’il me coupe en se tortillant.

Bref, pour moi mission réussie malgré quelques complications pour décocher les triples de la gueule de ce beau poisson de 54. Il s’en sortira quand même et rejoindra l’Oise aussitôt la photo prise.

received_10154468326493243
Un peu plus tard, Mika égalise avec un beau sandre de 45 pris en grattant dans une zone ombragée :

received_10154468326593243

C’est à peu près tout pour cette sortie, le temps est passé très vite.

Résultat

Bruno 1 brochet (54)
Mika 1 Sandre (45)

À++ pour de nouvelles aventures au bord de l’eau.

À la reconquête du sandre

Une sortie bateau en trio, avec Mika, Pierre et moi,  pour un coup du soir (de 16h00 et 22h30).

Les conditions météorologiques sont propices et agréables pour la navigation : Le ciel légèrement nuageux laisse filtrer quelques rayons de soleil, juste de quoi réchauffer l’eau. En en ce qui concerne, l’Oise, elle se porte très bien, son débit est calme et constant.

IMG_20160714_160920

Avec Mickaël, nous sommes pas très original, nous allons pêcher le sandre en verticale tandis que Pierre est plutôt sur une pêche polyvalente qui devrait lui permettre de pêcher sandre et perche.
Le montage de Pierre est intéressant et prometteur : Il a monté 2 hameçons sur sa ligne. Le premier est situé à 15 cm de la fin de son bas de ligne (un petit hameçon drop shot armé d’un petit shad) l’autre est à la terminaison de sa ligne (une tête plombée classique équipée d’un shad un peu plus gros).

Ce montage double chance permet de travailler deux couches d’eau en simultané et d’imiter une chasse de poisson. Il se pêche en verticale / drop shot ou bien en surface quand on remplace la tête plombée par un stickbait (Pierre a testé plusieurs fois durant la journée lorsque des chasses étaient visibles en surface).

13646763_10208539677423169_1385591816_o

Concernant notre parcours, nous ne sommes pas trop sortie des sentiers battus. En effet, nous avons repris le même itinéraire que lors de ma dernière sortie avec Damien mais en nous concentrant uniquement sur les spots qui avaient donné.

Dès notre première dérive, on touchera du sandre et de la perche et cela continuera ainsi sur tous les autres spots visités ! Les poissons sont vraiment mordeurs. Au total on fera 5 sandres, 6 perches et un nombre énorme de touches et décroches.

Le montage de Pierre se montrera très productif sur les perches car à lui tout seul il en remontera 6 (la totalité) et avec Mika on s’est partagé les sandres : 2 pour lui et 3 pour moi.

IMG_20160714_221652

Ha les décroches ! Parlons-en ! On doit être à égalité sur ce point. On a tous perdu au moins deux poissons au cours de la journée. C’est Mika qui a lancé cette malédiction en loupant le premièr !

On aura vraiment passer un très très bon moment sur l’eau. C’est vraiment très très plaisant d’enfin pouvoir toucher du fish régulièrement. Pour vu que cela dure !

Résultat

Bruno 3 Sandres
Mika 2 Sandres
Pierre 6 Perches

À++ pour de nouvelles aventures au bord de l’eau.

Enfin quelques sandres !

Cette fois-ci, on est en tête à tête avec Damien pour une sortie entrainement. Il est 5h30 du matin, on a pas beaucoup dormis (moins de 4 heures pour ma part) mais notre motivation nous fait oublier tout ça. On espère vraiment trouver du sandre…

Ces derniers temps nous avons constaté une nette amélioration de l’ état de L’Oise et nos dernières pêches ont été meilleures que les précédentes (il l faut dire qu’on revient de loin). Tout semble bon pour débusquer nos amis les poissons.

Nos premières tentatives sont effectuées sur un spot bien précis, aux alentours du barrage de Boran. Un lieu qui n’a pas donné durant les dernières sessions mais qui a fait ses preuves à de nombreuses reprises.

Pour débuter, Damien pêche en linéaire, monté sur du petit shad de 2-3 pouces. De mon côté je suis focus uniquement sur la pêche en verticale avec du leurre souple de 11cm (easy shinner vert pour ne pas le citer). On joue sur deux pêches différentes pour essayer de trouver ce qui fonctionne le mieux.

Damien est le première à sortir un fish, c’est une minuscule perche mais c’est bon pour la confiance.

Un peu plus tard, c’est mon tour et cette fois c’est un sandre. C’est pas maillé non plus et pas du tout combatif mais cela fait plaisir et nous insiste à persévérer. Lors de la dérive suivante, je trouve un autre sandre, identique au précédent. Il rejoindra rapidement son petit frère dans le vivier.

13662392_1020537421369878_1744214411_o

Dans la même zone, se situe une sortie d’évacuation d’eau qui est un point de rendez-vous des gros chevesnes. On essaiera de les capturer aux petits shads et à l’insecte mais aucun ne se laissera prendre (On est vraiment mauvais pour la pêche en finesse à vue).

Ensuite on décide de se rapprocher du barrage pour prospecter les bordures et cibler la perche et le brochet en lancer ramener. Malheureusement, cette fois encore, c’est pas terrible et on ne touchera même pas une petite zébrée.

N’ayant rien trouvé en bordure, on a changé radicalement d’endroit et sommes tous les deux passés en verticale. Pour ce nouveau spot on y croit, on sait qu’il est apprécié des sandres et brochets (c’est une embouchure qui crée des courants et tourbillon).

D’ailleurs en arrivant, on s’aperçoit qu’on est pas les seuls sur les lieux. Deux autres pêcheurs en bateau sont pas loin et se rapprochent de nous. Alors que nous discutons avec eux de nos bourriches respectives, je prends une sacoche et sorts un sandre maillé ! Cool ! Du coup, on se remet rapidement à l’ouvrage et Damien réussira également à mettre à sec un sandre bien combatif et un peu plus gros que le mien.

13639484_1020537438036543_1532394207_o

Puis la fatigue et la faim commencent sérieusement à se faire sentir. On part alors rejoindre Mickaël qui pêche du bord vers la mise à l’eau. On sortira nos poissons du vivier et on profita de Mickaël pour prendre quelques photos de nos trophées.

Après une courte pause déjeuné (un kebab) , on repart à 3 avec Mickaël. On s’essaiera au power fishing sur une grosse zone d’herbier très peu profond mais se fut un échec.

Finalement vers 15h00, on décide d’écourter notre session : La fatigue et le soleil ont finalement eu le dernier mot. Désolé pour Mickaël qui n’aura finalement pas pêché longtemps en notre compagnie.

Pour conclure, on termine cette session assez content du résultat : 5 poissons et quelques loupés, c’est vraiment pas mal comparé à nos dernières sorties bateau sur L’Oise.

En compétition, on n’aurait pas été sur le podium mais la date aurait été validée. Il était vraiment possible d’améliorer le score. Peu mieux faire !

Cette sortie nous a permis de confirmer notre ressenti. L’Oise est revenue à la normale et les poissons sont au rendez-vous. À mon grand bonheur, les sandres sont actifs, il est donc intéressant d’intensifier la pêche en verticale ou en linéaire dans les zones d’ombres des péniches, les contres courant et les amortis.

Nous avons également constaté une grosse activité des alvins en surface et un nombre important de chevesnes le long des bordures.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! Vivement la prochaine sortie qui je l’espère sera aussi ou plus propice pour la traque des carnassiers !

Résultat

Bruno 3 Sandres
Damien 1 Perche & 1 Sandre

À++ pour de nouvelles aventures au bord de l’eau.

En mode école de pêche

Ce dimanche, il est 16h00 passé et c’est en mode école de pêche que nous sortons : Damien, moi, nos deux fistons ainsi que Mickaël et sa copine.

L’objectif faire prendre quelques perches aux enfants et passer un bon moment de rigolade au bord de l’eau.

Pour mettre toutes les chances de notre côté, nous avons armés les enfants de valeurs sûres : rockvibe 2′, oneup 2′, cuillère et micro spinner. Les souples étaient montés sur de tout petits gramages 2-3g.

Par chance, les perches étaient super actives et tout le monde à touché  sa perchette :

 

Et je ne suis pas prêt d’oublier le vol à main armé au crankbait de Mickaël : Il capture une belle grosse pêche qui avait suivit mon crankbait quelques secondes avant … sans pitié mais cela aurait été dommage de passer à côté car elle faisait : 35 cm.

Bref, le contrat est rempli, on fera chacun quelques perchettes et les enfants étaient ravis. On a passé un très bon moment !

À++ pour de nouvelles aventures au bord de l’eau.

Les sandres sont de retour ?

Pour cette sortie, je suis accompagné de Damien et Mickaël.

Une fois n’est pas coutume, nous avons décidé de traquer le sandre coûte que coûte. La sortie s’annonce plus propice que les précédentes, les indicateurs sont aux vert :

  •  L’Oise est presque revenu à la normale : l’eau est claire à certain endroit, le courant est propice aux dérives et le niveau à baissé.
  • On va profité du couché du soleil (17h00-23h00), qui est clairement un bon créneau car nous avons déjà observé de beaux pics d’activités durant cette période.

Notre première dérive ne donnera rien et ce malgré l’avoir grattée à 4 reprises. C’est une déception car il s’agissait d’un spot qui donnait vraiment l’année dernière et que pour une fois le courant nous permettait de manœuvrer correctement le bateau.

Ensuite, nous avons remonté les bordures en stop and go et insisté lourdement en lancer-ramener sur 2 sorties d’eau qui sont généralement squattées par les chevesnes et les perches. Mais une fois de plus, le résultat est nul.

Finalement, on décide d’aller tester la verticale sur le spot de « Mickaël ». Un poste où à plusieurs reprises il a tapé du sandres, du brochet et même du silure.

À peine arrivé et quelques lancés en linéaire plus tard, Mickaël touche son sandre. Il n’est pas gros mais laisse espérer que d’autres sont de la partie ; Et cela se confirme, dès la première dérive je touche mon sandre (easy shinner ayu), pour moi c’est un PUT@#+% de réconfort ! Je l’attendais VRAIMENT celui-là !

On fera plusieurs dérives sur le spot qui nous permettent de sortir 2 autres sandres mais aussi quelques décroches et une bonne tape bien franche manquée pour Damien.

received_1015923621831258

Tout à une fin, après avoir bien exploité la zone, celle-ci ne donne plus.

On décide alors de se laisser emporter par le courant tout en cherchant les perches le long des bordures.

On constate rapidement une grosse activité : Les perches semblent bien présentent, on identifie des bancs à l’écho et à 2 reprises Damien et Mika sont suivit par de très belles perches maillées.

Damien qui pour l’instant n’a malheureusement pas touché de poisson saute sur l’occasion pour en sortir une et se sauver de la douille.

Puis, plutôt que de tirer profit de cette période, j’ai la super bonne mauvaise idée de trouver bon de retourner sur notre premier spot en espérant que les sandres y sont également actifs. Mais qui s’avérera une nouvelle fois vide de toute activité… et c’est là que se termine notre sortie.

 

 

 

 

 

 

 

Résultat

Bruno 2 Sandres
Damien 1 Perche
Mickaël 1 Sandre

À++ pour de nouvelles aventures au bord de l’eau.